Palais royal de Varsovie

Palais royal de Varsovie

Le palais royal de Varsovie fut détruit pendant la Seconde Guerre mondiale puis reconstruit à partir de gravats. Découvrez l'histoire fascinante de cette résidence royale qui abrite les peintures de Rembrandt et Canaletto.

Histoire

Les origines de ce majestueux palais baroque remontent au XIVe siècle, lorsque la Grande Tour fut construite sur l'une des places principales de Varsovie. Sous le règne de Sigismond III, la capitale de la Pologne s'installe à Varsovie et le monarque ordonne l'agrandissement de la tour et la construction d’un grand château baroque qui servira de résidence royale.

À partir du XVIe siècle, une série de malheurs mettent fin à la structure originale du château : des invasions, des incendies et des bombardements. L'apogée de tous ces malheurs survient pendant l’insurrection de Varsovie de la Seconde Guerre mondiale. Les troupes nazies bombardent le château royal et le réduisent en ruines.

Le palais royal est reconstruit après le régime communiste grâce à l'aide internationale et rouvre ses portes en 1984. En flânant dans les salles du palais, vous découvrirez les différentes fonctions du château, qui a servi de résidence royale, de siège parlementaire et de résidence du président. C'est un symbole de l'indépendance de la Pologne.

Que voir dans le Palais Royal ?

Visiter le château royal, c'est s’imprégner de l'histoire de Varsovie et du pays. Les principales salles sont la salle des audiences, où travaillaient les sénateurs ; la chapelle, qui abrite le cœur du héros polonais Tadeusz Kosciusko ; la salle de marbre, la partie la plus ancienne du château ; la salle de la grande assemblée, où se tenaient les grands banquets, la salle du trône et la salle du conseil.

Les pièces du roi et les différentes salles communes sont décorées de tableaux de monarques polonais et de personnages historiques, de tapisseries de Bruxelles, de fresques religieuses et de peintures représentant des moments clés de l'histoire de Varsovie.

De l'un des côtés du château se trouve un tunnel surélevé qui communique avec la cathédrale Saint-Jean. Il a été construit après la tentative d'assassinat du roi Sigismond III alors qu'il allait à la messe. De plus, l'aile Est du château royal abrite une importante collection de peintures dont des œuvres de Canaletto et Rembrandt.

En 2012, la grande sécheresse de l'été révèle un trésor qui était resté 400 ans au fond du fleuve Vistule. Il s'agissait de bijoux et autres objets de valeur que les Suédois avaient volés au château royal au XVIIe siècle lors de l'invasion de la Pologne.

La place du château

Le centre névralgique de Varsovie est la place du château, principal point de rencontre de la capitale polonaise. Au centre de la place se dresse la colonne de Sigismond, l'un des plus anciens monuments de Varsovie. Il a été construit en l'honneur du roi Sigismond III, qui déplaça la capitale de la Pologne de Cracovie à Varsovie.

Depuis la place du château, vous pourrez voir le château royal, le fleuve Vistule et le quartier de Praga.

Horaires

Tous les jours : de 10h00 à 18h00.
Vendredi : de 10h00 à 20h00.
Lundi : fermé. 

Prix

Entrée générale : 30 (8 US$).
Tarif réduit : 20 (5,30 US$).
Moins de 16 ans : 1 (0,30 US$).
Mercredi : entrée libre.

Transport

Tram : lignes 4, 13, 20, 23 et 26.
Bus : lignes 160, 190, 527 et 970.